Publié par : pascal bazile | 18 mars 2014

Qui veut aménager la plage de Monteau à Istres?

L’avenir du site de Monteau nous a particulièrement intéressé depuis la mise en vente par le ministère de la défense d’un  lot de parcelles représentant 9 hectares situés essentiellement sur la falaise (voir ici). Cet ensemble comprenant une grande maison alors que le reste était inconstructible a été finalement vendu à un particulier qui semble effectivement l’aménager (les fenêtres ont été modifiées). Bien qu’un accord national oblige le ministère de la défense à céder ses lot pour une somme symbolique au Conservatoire du Littoral (de son vrai nom le Conservatoire des Espaces Littoraux et des Rivages Lacustres – CELRL) n’a pu acquérir ce lot à cause de cette maison (le lot était « bâti ») et également parce qu’aucun « périmètre autorisé » n’avait été signé entre la mairie d’Istres et le CELRL. Cette privatisation d’un domaine d’état de grande valeur naturelle et qui aurait pu être ouvert au public nous a beaucoup déçus.

Le Périmètre autorisé est le résultat d’une négociation entre ce que le Conservatoire du Littoral considère intéressant (intérêt patrimonial faunistique ou floristique) et ce que les villes acceptent de voir ainsi sanctuarisé. Du fait de ce caractère négocié, une ville qui ne souhaite pas voire son littoral naturel sanctuarisé peut parfaitement l’empêcher, pour un projet d’intérêt public par exemple. Istres ne possède pas de périmètre autorisé au Conservatoire du Littoral, contrairement à la plupart des autres villes du littoral de l’Etang.

Mais Monteau c’est surtout une plage et une roselière situées juste en contre bas, et possession en partie Nord du Ministère de la défense et en partie sud du ministère de l’agriculture. Le lot de la Défense possède au dessus de la roselière une petite maison habitée et le lot de l’Agriculture une station de pompage.

vue aérienne annotée

Pour éviter que ne se répète le scénario de la falaise au moins pour le lot de la Défense, nous avons écrit début février 2014 aux différents candidats aux élections municipales à Istres (23 et 30 mars 2014), pour leur demander d’intégrer Monteau dans le périmètre autorisé à signer avec le CELRL. La lettre adressée au maire sortant M Bernardini (les autres sont identiques) est accessible ici : lettre candidats 2014 Istres pour Monteau (Bernardini)

Nous n’avons reçu aucune réponse écrite, mais les programmes nous permettent d’avoir une idée plus précise de leur projet pour ce site.

Liste / tête de liste

Programme pour Monteau

Nous, sommes Istres / Bernardini Aménagement de nos plages Varage et Monteau
Place aux Istréens / Leban (réponse orale publique lors de la présentation du programme) Ne se prononce pas pour une sanctuarisation du site de Monteau
Istres bleu marine / Mexis Une base nautique à la plage de Monteau, où 10 ha de marais et de friches peuvent nous donner des dizaines d’emplois et des retombées financières appréciables
Istres Entressen à gauche / Lemassu Protéger les espaces boisés classés de notre territoire, ainsi que les rives de l’étang de Berre

La proposition de Istres bleu marine a l’avantage de la précision, mais va à l’encontre de ce que nous souhaitons.

Celle de Nous, sommes Istres doit être interprétée. Il s’agit sans doute d’aménager les plages de Monteau et de Varage en plage d’agrément comme l’ont été celle de le Romaniquette ou du Ranquet en 2009 (voir notre article de 2011 sur les plages de l’étang de Berre). C’est déjà mieux, mais les plages aménagées ne sont pas à saturation et si la plage de Varage est à moitié urbanisée du coté de saint-Mitre les Remparts, celle de Monteau est exceptionnellement isolée. Ce serait dommage de l’aménager comme plage d’agrément, et ce serait également sans doute une mauvaise idée, voir plus loin.

La proposition de la liste Istres Entressen à gauche répond le mieux à notre demande et protège a priori la zone humide que constitue la roselière.

L’aménagement de la plage de Monteau en plage d’agrément serait il une bonne idée?

Pas forcément, et en tout cas ce serait moins facile que pour les plages de la Romaniquette, de Ranquet ou des Marettes à Vitrolles qui reste une référence. On peut faire confiance aux entreprises de BTP pour y arriver, mais ce serait sans doute plus cher.

argument 1 : elle est étroite et reçoit régulièrement des masses de coquillages qui ne la rendent pas agréable comme plage

065

Argument 2 la partie nord reçoit les écoulements de la roselière et on patauge dans la vase.

Si une roselière s’est installée/maintenue là, c’est qu’il y a une raison. Des écoulements d’eaux ont lieu, qui ne sont d’ailleurs pas toujours totalement épurés par la roselière (heureusement qu’elle est là). Quand on marche dans la vase les odeurs indiquent parfois une putréfaction anaérobie, cas exceptionnel sur Berre en bord de côte et on voit mal des familles choisir et fréquenter ce lieu.

043 red

PTDC0002

Argument 3 : il faudrait détruire la roselière située juste derrière la plage.

Les zones humides sont devenues rares, et on s’aperçoit seulement après les avoir détruites, combien elles étaient utiles.

038 red

Conclusion: il ne faut pas aménager la plage de Monteau.

Publicités

Responses

  1. Super ton article Pascal, bien documenté et tenant compte de toutes les options Heureusement qu’il y a les assos pour informer les élus A vendredi JL


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :