Publié par : aldobruno | 18 février 2012

Pour un historique des mesures de salinité

On constate, ce jour, que sur le site du GIPREB ( http://www.etangdeberre.org/page_salinite.php) la salinité de l’ Étang de Berre est actuellement inférieure à 20 grammes par litre. La température de l’eau étant de 2°C  à 10h00 du matin.

MESURES du 18/02/2012

SONDE 1 Nord

SONDE 2 Centre

SONDE 3 Sud

Surface

16.55 ‰

16.88 ‰

17.19 ‰

Milieu

16.74  ‰

17.32 ‰

17.36 ‰

Fond

17.37 ‰

17.64 ‰

19.60 ‰

Cette situation perdure depuis au moins le 25 janvier 2012, (dernier contrôle avéré par un adhérent) juste avant la vague de froid. Il est certain que pendant cette période de turbinage intensif, la salinité est tombée encore bien plus bas, en dessous de 15 g/l .

Or, la limite imposée à EDF par l’Europe, suite à la condamnation de l’État Français, fin 2004, est la suivante  (extrait du site GIPREB):

« Article 17   –     obligations relatives aux rejets des eaux

Le concessionnaire est autorisé à rejeter l’eau de la Durance, via le canal usinier, dans l’étang de Berre dans la limite d’un volume maximal annuel d’eau douce de 1 200 millions de m3 y compris les rejets exceptionnels.
– afin de permettre la présence et le développement, dans l’étang de Berre, d’espèces à affinité marine caractéristiques des milieux lagunaires salés, ces rejets d’eau douce sont régulés à un rythme hebdomadaire en vue de réduire les variations de salinité. Ce volume hebdomadaire maximal ne comprend pas les rejets exceptionnels d’eau douce, effectués pour des raisons d’intérêt général, ou répondant à des objectifs de sécurité publique, notamment en cas de crue du Rhône ou de la Durance ou pour assurer la sûreté du réseau électrique.
Cette régulation des rejets d’eau douce devra permettre de garantir que, sur l’année, 95 % des mesures de salinité, en moyenne hebdomadaire, sont supérieures à 15 g/l et 75 % de ces mesures sont supérieures à 20g/l. Le volume total de rejets devra permettre de respecter ces exigences. Les périodes de rejets imprévisibles et exceptionnels tels que définis précédemment pourront justifier des objectifs moins stricts de salinité. [-].


Or, sur le site du GIPREB, il n’y a pas d’historique accessible au public, ce qui empêche tout contrôle à postériori (Sauf a s’amuser chaque jour a relever et noter les valeurs!). Il est donc pratiquement impossible de vérifier le respect de ces limites sur une durée annuelle.

Il y a plusieurs années, L’ Étang Nouveau avait fait une demande pour que les courbes de salinité (soient accessibles au public. Ce n’est donc toujours pas mis en place ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :