Les résultats écologiques très limités des lâchers d’eau sur la Durance

Pour améliorer l’état écologique du fond de la Durance dans ses parties bipassées par les canaux de la chaîne hydroélectrique, EDF s’est lancé depuis 2014 dans une expérimentation de lâchers (ou chasses) d’eau. Un rapport intermédiaire a été publié, les résultats ne sont pas fameux…

Le colmatage des fonds de la Durance

Dans les tronçons bipassés de la rivière ne passe plus qu’un débit d’eau réservé, correspondant à 1/20ème du débit moyen (le module). 95% de l’eau passe dans les canaux EDF.

Or une partie des coteaux de la Durance sont constitués de marnes très fines et « colmatantes ». Quand il pleut, les tributaires (affluents) de la rivière lui amènent ces marnes… que le débit réservé de la rivière n’arrive pas à maintenir en suspension, et ces marnes colmatent peu à peu le fond.

Le fond du lit de la Durance n’est donc plus constitué de sables, graviers ou galets propres dans lesquels les poissons peuvent frayer, mais de sables, graviers ou galets plus ou moins (plutôt plus…) colmatés par des sédiments fins, ce qui n’est plus favorable au frai.

L’expérience des chasses (ou lâchers) d’eau aux barrages EDF

Pour « décolmater » le fond de la rivière avant les période de frai et en absence de crue, EDF a imaginé faire des chasses d’eau à partir de 4 barrages : Espinasses, La Saulce, L’Escale et Cadarache. Les débits instantanés et les durées sont représentés dans les graphiques ci-dessous :

fig 2

Un seul lâcher a été fait par barrage et par an, aux dates suivantes :

Tronçon

2014

2015

2016

2017

Espinasses

13-Nov

17-Nov

15-Nov

14-Nov ; pas encore analysé

La Saulce

04-Fév

12-Fév

02-Fév

31-Jan

L’Escale

Annulé

Annulé

16-Fév

14-Fév

Cadarache

Annulé

Annulé

26-Avr

25-Avr

Conclusion du rapport (et la nôtre)

Quand notre association parle de transfert de sédiments sur la Durance (jusqu’au Rhône et la Camargue, notamment), nous parlons de sables voire de graviers, particules assez grossières qui nécessitent un débit assez grand (d’autant plus grand que la particule est grosse, disons plusieurs centaines de m3/s). Ici les débit sont très faibles et ne cherchent pas à faire bouger le sable, mais seulement les argiles ou limons (ou marnes…) qui les obstruent.

De l’aveu même du rapport, les résultats ont été très variables (jamais transcendants…) et si le lâcher a eu lieu après une crue plus importante, il a parfois « recolmaté » des fonds « décolmatés » ! Le rapport conclut qu’il faut poursuivre l’expérience (comme souvent…) mais en tenant compte de l’hydrologie (si une crue a précédé, le lâcher est inutile) et de l’état de colmatage du fond (s’il n’est pas très colmaté, mieux vaut s’abstenir)

Comme le serait l’ouverture du tunnel du Rove (à 4 ou même 10 m3/s) pour l’étang de Berre, il ne faut pas attendre de grands résultats de ce type d’expérience : elles ne sont pas à l’échelle des problèmes.

  • pour l’étang de Berre, c’est bien la réduction drastique des rejets EDF qui a amélioré la situation globale, et l’été 2018 nous a montré que le niveau actuel était encore trop grand (notre association en AG a décidé de préconiser une réduction à 300 millions de m3/an)
  • pour améliorer la situation écologique globale de la Durance, l’essentiel du débit de la rivière doit passer par le lit naturel, notamment pour « décolmater » les fonds ET (surtout?) pour assurer le transit des sédiments plus gros. Pour permettre ça nous ne voyons que la transformation en Pompage-Turbinage de toute la chaîne.

De notre point de vue, ce genre d’expérience permet à EDF de continuer à turbiner le plus possible, en donnant l’impression de faire quelque chose. Mais ce n’est pas à l’échelle des problèmes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s