Le classement « mauvais » de l’état écologique de l’étang de Berre ne tient plus à grand chose

Le GIPREB vient d’éditer son article et son rapport sur «l’état écologique de l’étang de Berre 2016 » (il était temps, nous sommes bientôt en 2018 ! D’habitude cet article annuel paraissait vers avril…). Il classe une fois de plus le grand étang en état écologique « mauvais » mais dans le détail il y a des changements…

Le tableau général
Le tableau ci-dessous, présenté par le GIPREB au début de son article, résume la situation pour le classement en état « bon » (vert), « moyen » (jaune), « médiocre » (orange) ou « mauvais » (rouge) au sens de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE)tableaudce_863

Concentrons-nous sur le Grand Étang :

  • Son état écologique est classé « mauvais » car le critère macrophytes est classé mauvais « du fait du faible taux de recouvrement des espèces de référence, constituées par les herbiers de zostères »
  • Son état chimique est également classé « mauvais »

Étudions donc ces 2 critères d’un peu plus près.

Le critère des macrophytes :
Dans son article, le GIPREB admet une nette progression sur ce point (ce qui le rapproche de notre position..):

Alors qu’en 2015, la progression de Zostera noltei s’observait au niveau de 6 stations, elle continue en 2016 avec 9 signalisations sur transects et 5 signalisations hors-transects […]. La profondeur maximale des taches a tendance, elle aussi, à augmenter. Cette dynamique est encourageante et devra être confirmée dans les années à venir.[…] Ce constat traduit la marinisation effective de l’étang, mieux tolérée par la zostère naine que par d’autres plantes, qui progresse donc. La bonne vitalité inattendue de Zostera marina (nouvelles taches, floraisons) issue des transplantations de 2009 est également à surveiller. […]Sur deux sites témoins, la pointe de Berre et le delta de l’Arc […] les surfaces couvertes ont doublé en 2016 par rapport à 2015. Elles couvrent respectivement 23 899 m2 et 11 599 m2. Cette progression s’est faite à la fois par coalescence des taches existantes mais aussi par l’apparition de nouvelles taches et pour la première fois, une progression de la limite inférieure des herbiers a été observée. Cette progression initiée en 2014 peut être un effet tardif de la stabilisation de la salinité et de la plus grande clarté de l’eau. La cartographie globale des herbiers prévue en 2017 devrait permettre de vérifier si cette progression est globale à l’échelle de l’étang.

Bref le GIPREB est de moins en moins négatif sur le critère zostères/macrophytes, et un reclassement au niveau « médiocre » voire « moyen » sera tôt ou tard discuté… (nous avons encore observé une progression des zostères en 2017…)
A noter que le GIPREB se contredit sur la clarté des eaux, qui aurait été en baisse en 2016, ce qui limiterait selon lui le développement des zostères, alors qu’il admet quelques lignes plus loin que ces plantes poussent de plus en plus profond…

L’État Chimique
Celui-ci est classé mauvais, mais aucune explication n’est donnée dans l’article ou le rapport lié. On admettra que ce classement est curieux puisque la pêche professionnelle des palourdes est désormais autorisée…
Pour trouver l’explication de ce classement, il faut aller voir le rapport EDF/GIPREB (plus précisément en page 58) paru en juin dernier.
On découvre alors que toutes les mesures faites sur résines absorbantes (les dernières en 2012) ont été bonnes (et même très en dessous des normes) et qu’il faut remonter à 2009 et semble-t-il la seule campagne de mesure sur la matière vivante (des moules) jamais faite sur l’étang. Et lors de cette campagne une seule mesure avait dépassé la norme : une mesure sur l’Endosulfan (un pesticide).

Bref, le classement « mauvais » de l’état chimique ne tient qu’à une seule mesure faite en 2009. Peut-être serait-il temps d’en refaire une, ce ne sont pas les moules qui manquent au fond de l’étang !!!!

 

Conclusion
Le classement en état « mauvais » au sens de la DCE du Grand Étang ne tient plus à grand-chose, sans doute essentiellement quelques blocages internes au GIPREB…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s