Les zostères de l’anse de Saint-Chamas – octobre 2017

Il y a 2 zones de zostères à Saint-Chamas, celle du bassin de délimonage, dont nous ne traiterons pas dans cet article, et celle de l’anse (pour l’instant on les appelle comme ça).

image gogle anse reduit annotée

Nous avons désormais notre propre drone, et peu à peu, nous apprenons à nous en servir pour le travail spécifique de survey des zostères. De manière inexplicable le drone refuse encore de monter au dessus de 30m et le ciel nuageux ce jour-là n’était pas idéal, mais les photos ci-dessous des taches de zostères de l’anse de St-Chamas sont déjà exploitables.

Nous avions fait sur ces mêmes zostères un premier article en 2013 à l’époque où il n’ y avait qu’une tache (et où nous n’avions pas de drone) et nous appellerons cette tache la tache n°1.

Une hypothèse est que les taches plus petites et plus rondes, donc plus jeunes, situées plus au sud sont des taches filles, comme nous l’avons imaginé pour les zostères du Ranquet, dont le développement est assez symétrique (colonisation vers le sud par taches comme nous l’avons soutenu dans cet article récent) quoique plus intense. Mais dans le cas de l’anse de St-Chamas, comme pour les zostères du bassin de délimonage d’EDF, une autre hypothèse, d’ailleurs non exclusive, est que des canards (ou des cygnes) aient diffusé les graines car ce sont des lieux qu’ils fréquentent (c’est surtout vrai pour le bassin de délimonage).

Les images ci-dessous se suivent, du nord au sud, dans l’ordre et sans blanc (il y a toujours un point commun entre 2 photos successives). Ce n’est pas naturel mais il faut imaginer que le drone recule et prend les photos dans l’ordre où elles sont présentées… mais ça a l’avantage de partir de la tache n°1.

Bebop2_20171014134759+0200 modifiée

Bebop2_20171014134849+0200

Bebop2_20171014140545+0200

Bebop2_20171014140451+0200

Bebop2_20171014140357+0200

Ensuite sur 300m il n’y a plus de taches (où nous les avons ratées…) et ensuite… le drone n’avait plus de batterie.

En espérant aider les chercheurs qui travaillent sur les zostères et leur biologie…

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s