Publié par : pascal bazile | 4 octobre 2015

Les nouveaux locataires de l’anse de Ferrières

La plage de Ferrières change rapidement, nous avions en juin dernier (2015) repéré l’arrivée de zostères, mais cet article se concentrera sur 2 nouveaux aspects:

  • les travaux d’aménagement de la plage, qui modifieront sa fréquentation
  • le développement rapide du Codium fragile dans cette anse

Les travaux d’aménagement de la plage:

Ils sont en cours, et consistent essentiellement en un agrandissement du jardin actuel. Ils vont planter des arbres… Les fêtes foraines ne viendront plus sur cette plage, ce qui est positif, ni les chiens, ce qui l’est encore plus. Il est peu vraisemblable que des oiseaux viennent nicher sur une plage située autant en centre-ville. Les travaux sont clairement fait pour la promenade et la détente sur les pelouses.

20151004_11181620151004_112333

Par contre il n’est pas prévu à ce jour de rouvrir cette plage à la baignade. On ne cherchera pas à savoir pourquoi ça bloque (retirer les fers à béton du fond de l’anse est trop cher?) mais cette plage restera fermée à la baignade (en restant ainsi l’exception sur l’étang) encore quelques temps…

Bref SUR la plage il y aura moins de forains, moins de chiens, plus de promeneurs et toujours pas de baigneurs… Mais ce qui change SOUS l’eau semble plus intéressant.

Le développement du Codium fragile dans cette anse

La plage de Martigues Ferrières était connue des martégaux pour les « marées vertes » qui furent prétexte pour la municipalité pour combler l’anse. Ces marées vertes existent toujours, mais toujours de manière assez limitée (mais nous ne nions pas que même des marées vertes limitées peuvent empuantir l’espace et être une vraie gêne pour les riverains).

Mais si on observe attentivement, une algue différente est de plus en plus présente dans la laisse de mer : le Codium fragile.

20151004_112122Les photos précédentes sont du jour de l’article, celle ci-dessous a été prise dans l’anse en juillet 2013:

035codium 2Le problème est que cette algue est considérée comme hautement invasive dans tout l’Atlantique et en Méditerranée. Si elle se développe dans l’étang, elle le fera sans doute à la place d’autres espèces, actuelles ou passées (et qu’on aurait aimé voir revenir). Nous avons écrit que le développement des zostères était rapide dans l’étang. Entre les zostères qui partent du nord et le Codium qui part du sud, y aura-t-il compétition? Et si oui qui va gagner?

Voilà un nouveau locataire (déjà quelques années malheureusement) dont on se serait a priori passé… En plus de la biologie pure, la présence d’espèce invasive est un critère dévalorisant pour le classement Directive Cadre sur l’Eau…

Et on n’y gagne rien à l’odeur : elles puent autant que les ulves quand elles se dégradent sur la plage…

A notre connaissance, Ferrières est encore la seule station où on rencontre cette algue.

(rajout du 11 novembre 2015) Une rapide plongée dans l’anse de ferrières ce jour nous a appris que le Codium fragile s’est vraiment beaucoup développé en quelques années.
Mais on notera aussi que, malgré la mauvaise visibilité, nous avons aussi pu (re)trouver 2 herbiers de zostères respectivement 3 et 2,5m de diamètre (donc ayant bien grandi depuis notre dernière visite)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :