Publié par : pascal bazile | 4 juillet 2015

Big Jump Durance 2015 – 12 juillet pont de Mallemort/Mérindol 16h

Comme en 2013 et 2014, notre association organise sur la Durance son opération Big Jump (« Grand Saut » en français…). Ceux qui ne connaissent pas l’opération Big Jump ou pourquoi nous l’organisons dans le Durance trouveront tous les détails en fin d’article.

Détails du Big Jump Durance 2015

Il aura lieu cette année au pied du pont liant Mallemort à Mérindol, coté Mérindol. Nous tiendrons un stand informatif de 15h à 18h. Le rassemblement (avec photo) aura lieu à 16h.

lieu big jump Merindol 1Ce lieu nous a été indiqué par 2 militants de manière indépendante comme lieu de baignade fréquenté de manière « sauvage » comme la Durance en a toujours connu contrairement à bien d’autres rivières (voir notre article précédent), ce qui embête un peu les autorités, mais arrange bien la cause que nous défendons.

Ce lieu a d’autres avantages pour nous, à la fois pratiques et de fond

  • il dispose d’un accès facile depuis la route, avec parking ombragé (voir photo ci-dessous)
  • il est face à un site de Lafarge qui est (juste après EDF) la grosse société qui a beaucoup transformé la Durance, par ses extractions de graviers dans le lit mineur ou tout près de lui (voir 2nde photo ci-dessous)
  • il propose un site de baignade pour tous les goûts : un bras mort (à eau renouvelée) pour les enfants jeunes ou les baignades de pieds, et des lieux de plus fort courant pour les sportifs qui voudront remonter le courant (voir 3ème photo ci-dessous)
  • le courant pourra être fort puisque le site retenu est, contrairement à nos sites de 2013 et 2014) situé en aval du déversoir de Mallemort. S’il passe de fermé à grand ouvert, le courant peut passer rapidement de 5 à 200 m3/s. (voir 4ème photo ci-dessous)
  • Il n’est pas loin du site de la Voguette dont nous avons déjà parlé. Sur les 100 ha de terres se situe une ferme qui est actuellement squattée. Le soir (18h00) nous proposerons aux militants qui le souhaitent d’y passer et d’y partager un repas en auberge espagnole.
IMG_3027

parking ombragé sur lequel nous installerons notre stand informatif

IMG_3022

usine Lafarge de Mallemort, juste en face du site du Big Jump

IMG_3020

petit bras mort sur le lieu de baignade

054

Déversoir de Mallemort (1km en amont)

L’opération Big Jump et l’objectif du bon état écologique

L’opération Big Jump (voir ici) se passe idéalement sur le maximum de rivières et plans d’eau européens le même jour et à la même heure. Cette année c’est le 12 juillet, et c’est à 15h00 comme chaque année. Il s’agit de se réunir en bord de rivière le plus nombreux possible, et idéalement de se baigner, pour motiver les élus et autres responsables administratifs à faire respecter l’objectif de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE). Cet objectif peut se résumer à atteindre le « bon état écologique ». Pour une rivière, ce bon état écologique est atteint si la masse d’eau est en bon état chimique ET en bon état biologique (avec à chaque fois un certain nombre de critères assez précis), ainsi que si des critères d’hydromorphologie sont respectés.

Cette année 2015 est donc emblématique, puisque lors de son vote en 2000, l’objectif affiché de la DCE était qu’en 2015 le fameux bon état écologique soit atteint pour toutes les masses d’eau! Au niveau européen, le taux de 50% est à peine atteint (voir cet article). La France reconnaissait être seulement à 45 % en 2009 et nos lecteurs savent qu’en ce domaine, les évolutions sont lentes… En PACA on est à 62%

La Durance sera-t-elle en bon état écologique en 2021?

En tant que masse d’eau « fortement modifiée » notre administration a négocié pour la Durance une dérogation pour repousser sa date d’atteinte du « bon état écologique » à 2021. Dans le contrat de rivière 2008-2014, l’essentiel du budget (180 millions € quand même) était affecté à des travaux de restauration de digues ou de création de nouvelles et non à la restauration écologique de la rivière. Il n’y a pas à notre connaissance d’études en cours pour une quelconque restauration ou remédiation écologique. Il est très facile d’en déduire que le bon état écologique de la rivière ne sera pas atteint:

  • le nombre de seuils restera énorme (68!) et on ne les équipe pas (ou guère) de passes à poissons
  • les aménagements des barrages pour permettre des crues morphogènes sont présentés comme hier la dérivation pour l’étang de Berre (en gros « ce serait la seule solution mais c’est trop cher »).
  • la transformation de la chaîne hydroélectrique en STEP (Pourquoi étudier la faisabilité d’une STEP Durance rev21) que nous aimerions voir étudier, n’est même pas discutée

Le contrat de rivière suivant (2016-2022?) est sans doute suspendu au SDAGE du bassin Rhône Méditerranée Corse 2016-2020 (document préparatoire), et nous ne pouvons qu’espérer que les discussions y soient vives pour espérer que l’état de la Durance s’améliore un jour.

Mais d’ores et déjà nous savons que le combat pour une Durance en bon état écologique sera long et nous pouvons prévoir des Big Jumps Durance pendant quelques années, entre autres actions bien sûr…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :