Publié par : pascal bazile | 19 juin 2015

Les (relativement) nouveaux objectifs de notre association

Une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) de notre association s’est tenue le 29 mai 2015. Le but était essentiellement de modifier notre objet (article 2 de nos statuts). Le présent article est largement copié du Procès-Verbal de cette AGE. Les nouveaux statuts (rev D) ont été envoyés au service administratif de la préfecture (en ligne) en début de semaine, ainsi qu’à leur service développement durable pour conservation de notre agrément départemental environnement (obtenu en 1999 et renouvelé en 2013).

La modification de notre objet porte sur 3 points :

  1. élargir et préciser nos domaines d’intérêt à agir
  2. élargir et préciser notre territoire d’action
  3. inclure la possibilité de mener des actions de génie écologique ou de développement durable

Élargir et préciser nos domaines d’intérêt à agir :
Pour l’affaire de Marignane (risque de Pollution de la Cadière par une grande surface incluant une station d’essence) il a entre autre été invoqué par la partie adverse que notre objet ne comportait pas le mot « urbanisme ». La violation des règles d’urbanisme ne pouvait donc être invoquée par L’Étang Nouveau pour attaquer un projet. Nous avons donc rajouté ce point
Élargir et préciser notre territoire d’action
Pour l’affaire de Marignane également, il a aussi été écrit par la partie adverse que la Cadière ne se jetant pas directement dans l’étang de Berre, nous n’avions pas intérêt à agir pour attaquer un projet sur cette rivière. Notre objet a donc précisé que l’étang de Bolmon et la Cadière font partie de notre objet, idem pour les affluents de la Durance.
Nous avons également intégré le golfe de Fos sur Mer à notre territoire d’action. La réflexion est venue du fait que l’étang de Berre échange beaucoup d’eau avec le golfe. Donc leur état de santé sont largement dépendants l’un de l’autre. De ce fait, nous avons même placé le golfe de Fos au même niveau d’exigence que l’étang de Berre ou la Durance.
Inclure la possibilité de mener des actions de génie écologique ou de développement durable
ce point est venu du souhait de notre association de pouvoir :

  • faire des plantations de zostères et autres plantes ou algues, protégées (avec les autorisations officielles nécessaires) ou non, pour accélérer leur retour ou le retour à un écosystème plus riche et plus stable.
  • faire des cultures d’algues dans le but de démontrer la faisabilité de production durable (par ex gracilaires pour la production d’agar)

Pour les lecteurs rigoureux, nos nouveaux statuts sont ici : statuts association L’Etang Nouveau rev D signés

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :