Publié par : pascal bazile | 8 juin 2015

Les zostères de Martigues-Ferrières

On ne pensait pas reparler de zostères cette année. On en a déjà pas mal parlé (par ex ici) et la vague de chaleur actuelle mène à une production planctonique qui trouble vite l’eau et empêchera bientôt les plongées et les photos (voire posera des problème d’anoxie, mais c’est un autre problème)

Mais le cas de l’anse de Martigues-Ferrières est particulier. Notre association a sauvé cette anse d’un comblement souhaité par l’ancienne municipalité (voir de manière anti-chronologique ici, ici, ici et ou encore )

Voir cette anse colonisée par les zostères est donc une très bonne nouvelle, qui prouve que la nature est bonne fille… Le nombre de fois où nous avons plongé dans cette anse nous autorise à dire que ces herbiers sont nés en 2014 ou 2015.

Pour l’instant il y a 4 petits herbiers, qui ont assez logiquement poussé coté nord, le plus protégé du mistral, et dans une zone non recouverte par le géotextile qui couvre une large surface du fond de l’anse (la zone sombre au large des herbiers sur la 1ère photo) et dont nous demandons qu’il soit retiré (voir par ex le précédent article sur cette anse).

Les photos ci-dessous ne sont malheureusement pas datées, mais elles ont toutes été prises ce 7 juin 2015.

ferrières 1Dans le détail, on peut repérer 5 petits herbiers, dont le plus grand fait 2 m de diamètre. La palme sur les photos mesure 65 cm.

IMG_2942IMG_2944IMG_2948

Conclusions :

  1. Ces nouveaux herbiers prouvent, à nos yeux au moins, que les zostères colonisent rapidement l’étang de Berre
  2. Il est plus que temps pour la municipalité de Martigues de retirer la géomembrane qui risque d’empêcher l’extension de cet herbier. Les associatifs qui ont récemment reconnu le bon sens écologique d’avoir sauvé cet anse du comblement (voir ici, l’interview en seconde partie) sont invitées à s’exprimer sur ce point!
  3. finalement, c’est un mal pour un bien que cette plage ne soit pas (encore!) ouverte à la baignade, la recolonisation par les zostères va se faire sans piétinement…
Advertisements

Responses

  1. Bravo Pascal
    Toutes tes observations démontrent l’amélioration écologique indéniable de l’Etang. Ceci montre donc que l’Association l’Etang Nouveau était bien inspirée, dès 2004, d’avoir pesé de tout son poids pour que la CE impose la limitation des rejets de St. Chamas à 1,2 milliards de m3, avec lissage.
    Bonne continuation,
    Cordialement, Bernard


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :