Après le Big Jump Durance 2013

Le Big Jump (ou en français: « un dimanche au bord de l’eau », voir article précédent pour la définition complète) Durance 2013 a bien eu lieu ce 14 juillet.

La date (européenne) choisie n’était pas très favorable pour nous autre français, beaucoup de militants étant partis en famille ailleurs. Et dans la région on avait aussi la concurrence du Tour de France, avec l’étape du Mont Ventoux. Dur…

Les quelques militants présents ont pu constater que le site de La Roque d’Antheron est fréquenté par

  • de nombreux baigneurs (le refus de la mairie d’autoriser notre rassemblement – voir article précédent- est d’autant plus surprenant) tous les beaux jours de l’été et évidemment surtout les week-ends.
  • des kayakistes qui descendent ce tronçon de rivière très facilement navigable (en louant souvent leur kayak à la base de Lauris)

20130714_144401

021

Si les baigneurs rencontrés croient savoir que la qualité halieutique de la Durance n’est pas bonne (« les pêcheurs pêchent mais relâchent souvent… », « c’est sûr qu’il n’y a pas de truites »…), leur principal souci est d’abord les lâchers d’eau d’EDF qui peuvent arriver sans avertissement, rendre la rivière violente et sont un danger pour les nageurs.

Le risque de crue est également reconnu ici où la crue de 1994 a laissé un mauvais souvenir : les gens savent qu’il y avait une base nautique qui a fermé et qui était liée à un étang adjacent à la rivière qui a alors disparu (le cours ayant été alors profondément modifié).

Le bon état écologique (le respect de la DCE qui est la base des Big Jumps) , et dans le cas de la Durance le mauvais transfert des matériaux solides et le recul des côtes de Camargue et du Languedoc qui y est lié ne sont par contre pas évoqués. L’aménagement hydroélectrique global de la Durance semble peu connu et sa pertinence peu mise en question.

En conclusion:

  • il nous a semblé que nous avions du travail pour faire connaitre aux riverains de la Durance les défauts de l’aménagement actuel de cette rivière, en premier lieu sur l’Etang de Berre et la Camargue, et que le Big Jump pouvait être une bonne occasion de présenter cela, en même temps que de passer un très bon moment.
  • sur les lâchers d’eau EDF, L’Etang Nouveau devrait discuter en interne des solutions à proposer, par exemple des sirènes d’avertissement…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s