Les Anémones de l’Etang de Berre

Article mis à jour le 12 juillet 2013, puis le 5 décembre 2014 (ajout de photos, changement d’identification).

Comme pour les coquillages de l’article précédent, il s’agit d’un article d’amateur, etc… Il sera alimenté et corrigé au fur et à mesure que j’aurai plus d’informations (meilleures photos, liens intéressants, commentaires…)

Il y a à notre connaissance dans l’étang de Berre 2 types d’anémones : une très fréquente et l’autre un peu moins.

L’anémone la plus fréquente:  Diadumene lineataou anémone asiatique lignée (lien sur Doris). C’est une toute petite anémone (1cm env hors tentacules) de couleur blanche. Elle est très fréquente tout autour de l’étang.
On les trouve sur des ulves, comme ci-dessous…

046 réduitet sur la photo ci-dessous, le cas le plus fréquent : accrochée à une moule. 034 réduit044 réduite

L’anémone un peu plus rare est l’Actinia striata  (Actinie striée) (lien sur Doris) que nous avons vue pour la première fois en 2013 dans l’herbier de zostères de la pointe de Berre (1ère photo).
En 2014, elle a été vue à Martigues-Ferrières (assez rare) au nord de Figuerolles (très fréquente), nord de Monteau (assez rare), elle n’est pas présente à Istres-Heures Claires.

025Dans les 2 photos ci-dessous, les anémones sont prises de plus près, mais elles sont refermées. Mais on voit ainsi assez souvent les stries (photos prises sans flash, mais vers 1m de fond, donc très lumineux), mais il n’y en a pas toujours. La couleur des tentacules varie du jaune au brun en passant pas le rouge, mais nous pensons néanmoins que ce sont  toutes des Actinies striées.

036

022 recadrée025 recadrée

En juillet 2013 j’avais repéré ce qui est peut-être une autre anémone, que j’appelle « anémone jaune » (mais à 5 m la couleur est un peu faussée (photos prises sans flash), mais il est possible que ce soit également une Actinie striée…

061014

Si quelqu’un peut identifier cette dernière anémone, je suis preneur!!

Comme pour l’article précédent sur les coquillages, il s’agit de chercher si la biodiversité de l’étang progresse (comme nous l’espérons toujours), ou si elle stagne, comme l’écrit en général le GIPREB.

Cet article se veut ainsi une proposition de science collaborative, dont nous avions proposé l’idée au GIPREB l’an dernier sans réponse à ce jour, en espérant que des lecteurs plongeurs viennent nous relater ici leurs observations, et que des non-plongeurs s’y mettent!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s